Vive les Bleus, pas les bleus #CDM2018

Une étude a été menée en Grande Bretagne a montré que les soirs de matchs de foot, les violences conjugales augmentent fortement. Que l’équipe nationale gagne ou pas. Le Groupe F vous propose un outil de sensibilisation à diffuser avant la finale.

Une étude menée en Grande Bretagne sur les matchs de foot entre 2002 et 2010 a montré que les violences conjugales augmenteraient de 38% lorsque l’équipe nationale échoue. En cas de victoire, la hausse est de 26%. Un des facteurs avancés pour comprendre cette augmentation est la forte consommation d’alcool.

Les événements sportifs sont donc des moments de risques (supplémentaires) pour les femmes.

Le Groupe F vous propose une vidéo à partager pour sensibiliser vos entourages sur le fait que Coupe du Monde ou pas, victoire ou défaite, rien ne justifie les violences.

Retrouvez et partagez la vidéo sur Twitter et sur Facebook

Pour aller plus loin :

Retrouvez un visuel « Pour une finale féministe», créé par le PAF (collectif militant pour une parentalité féministe).